Archives de Tag: yoga

Salutation au Soleil

Par défaut

La Salutation au Soleil est un enchaînement de postures pratiqué dans le Haṭha Yoga. Il s’agit d’une salutation dans laquelle le pratiquant s’incline face au soleil levant. Sūryanamaskāra est donc généralement traduit par salutation au soleil, salutation respectueuse au soleil ou prière solaire.

Merci à mon mari, qui passe bien plus de temps que moi, pour réaliser les vidéos et les mettre en ligne.

Les émonctoires

Par défaut

Voilà une séance qui va faire du bien à vos organes émonctoires ! Ce sont les organes qui filtrent le sang, éliminent les déchets et purifient notre prana : l’essence de la vie !

Ils aiment bien le mouvement, l’air frais et l’activité, bref tout ce qui augmente AGNI : le feu, la combustion. On bouge moins ces temps-ci, c’est comme ça… Alors je partage avec vous les pratiques ancestrales qui m’ont été donné, enseigné par les maîtres que j’ai croisé sur mon chemin. Merci à eux !

Donc d’abord on chauffe le corps, on mets du feu (AGNI). Là vous pouvez faire une série de Syria Namaskar (Salutation au soleil) ou suivre la séance que je propose. Et dans le deuxième temps on viendra directement aux organes avec un massage ou pression profonds.

Enjoy !

Dynamisez votre flow !

Par défaut

Les séances de yoga vous manquent et vous vous sentez à l’aise à pratiquer vous-même. Voici quelques asanas qui changent du quotidien, en restant toujours accessibles.  Ajoutez-les à votre flow habituel et amusez-vous !

1. Anantasana ou Vishnu endormi. Selon la philosophie indouiste Vishnu est le deuxième Dieu de la Trinité Brahma-Vishnu-Shiva, ou le premier crée le monde, le deuxième le maintient tel quel durant une éternité et le troisième le détruit…  Si vous pivotez les mains en rotation interne, vous aurez le travail dans d’autres muscles que d’habitude, c’est intéressant d’observer. Et si votre conjoint vous dit : «Cheri/e, tu regardes la télé ?», vous aurez le droit de lui répondre que vous êtes parfaitement dans votre séance de yoga.

ananta

2. Le baton en variante. Si vous pivotez les mains en rotation interne, vous aurez le travail dans d’autres muscles que d’habitude, c’est intéressant d’observer. Et voici le nouveau nom de l’asana – Vajra Chaturanga Dandasana.

vajra chaturanga dandasana

3. Et si on pivote tout le torse et lève le bras – ça devient le bâton étiré en torsion sur une main, Parivritta Eka Hasta Chaturanga Dandasana.

parivritta eka hasta chaturanga dandasana

4. Vous pouvez partir du Chien tête en bas – Chien tête en haut – Chien tête en haut à une jambe – Eka Pada Urdhva Mukha Shvanasana. Ça donne de la force aux bras et épaules, étire le plexus solaire, les cotes, le ventre ! Pensez à vous reposer en Balasana.

Eka pada urdhva mukha shvanasana

5. Posture de Vasistha dans l’arbre. Vasishtha est l’un des plus vénérés des anciens rishis védiques, son nom signifie « meilleur », « le plus riche » et « le plus excellent » en sanskrit. Que la force ET l’équilibre soient avec toi !

Vasistha

6. Posture sur la tête, variante de Kakasana.

kakasana.jpg

Bonne pratique ! NAMASTE !

Cours Parent-Enfant

Par défaut

Bonjour, vous savez sans doute que le yoga est une excellente façon d’évacuer les tensions corporelles et mentales, c’est le cas pour les adultes … pour les enfants aussi !

Et si le yoga était ludique ? Avec des postures dont les noms évocateurs qui amuseront vos enfants.  Les cours yoga enfants débutent dès 3 ans en général.

En ces temps de confinement, il bienvenu de se détendre et de relâcher les tensions pour passer une bonne séance en famille.

Cliquez sur ce lien pour lire la video –> Atelier Parents-Enfants

Namasté

1483653057_yoga-768x605

 

Detox Yin Yoga 5 Postures

Par défaut

Voici une séance de Yin yoga que j’ai intitulé DETOX. Plusieurs méridiens seront sollicités, étirés, on ira chercher dans les tréfonds des fascias les nouvelles ressources. A vos tapis ! Si vous avez des questions sur les adaptations de certaines postures trop exigeantes pour le moment mettez moi un commentaire sur FB, je répondrai avec plaisir !

  • Commencez par vous allonger sur le ventre en posture du sphinx. Le corps se repose sur les bras et les épaules, le bas du dos est relâché. Si vous le pouvez, tendez les bras devant vous pour vous redresser plus (cette variante sera plus appropriée pour les personnes souples, ne forcez pas le passage si vous sentez un pincement dans les lombaires), restez ici 3 minutes, ensuite allongez-vous sur le ventre pour prendre du temps en position neutre.
  • Demi papillon, peu importe de quel côté vous commencez, une jambe pliée, une tendue, si le genou de la jambe pliée ne se pose pas au sol vous pouvez l’appuyer sur un coussin ou la brique. Détendez-vous vers la jambe tendue, le dos relâché, arrondi à souhait. Pour les cervicales fragiles, on utilisera encore une brique ou un coussin comme un oreiller sous le front, ça évitera l’étirement excessif. Après 2 minutes d’un côté passez à l’autre. Ensuite, allongez-vous sur le dos pour vous reposer.
  • Maintenant qu’on s’est dégourdi un peu, on passe à la posture du Lacet. Encore une fois, vu que c’est une pratique à faire des deux côtés, débutez par celui qui vous tente. Une multitude des variantes s’ouvrent à vous dans la posture du lacet, vous pouvez rester le dos droit, vous pencher en avant ou faire juste un demi lacet…C’est vraiment une très belle pratique qui étire les hanches et si on la regarde du point de vu de MTC (médecine traditionnelle chinoise) on remarquera le passage de l’étirement profond (huuuge comme disent les anglais) sur le méridien de la Vésicule Biliaire. Le vide de la VB peut être manifesté par un état d’hésitation, difficulté de prendre une décision… 3 minutes d’un côté et on change.
  • Le chas d’une aiguille. La cheville se pose sur la cuisse d’une jambe opposée, on ramène les jambes vers le ventre et on se fixe, soit les mains sur le genou, derrière la cuisse ou sur le tibia. On garde la posture 3 minutes et on passe à la pratique suivante pour la faire du même côté. Posez le pied au sol, décalez-le légèrement sur le bord de votre tapis et pivotez les jambes à l’opposé de votre pied en appui au sol. Ah ah, là ça devient intéressant ! En plus du méridien de la VB on rajoute l’étirement à l’avant de la cuisse qui nous amène aux méridiens de l’estomac et de la rate, donc la digestion et les fonctions nourricières. Et la MTC nous indique que s’il y a le vide de la Rate on devient soucieux, et le contraire marche aussi – si on est trop soucieux et inquiet – on affecte la Rate… Alors lay down and don’t worry, be happy. On reste encore 3 minutes, on change de côté (on revient donc au chas de l’aiguille d’abord) et on se met sur le dos pour observer.
  • La cerise sur le gâteau. La selle. Si la posture complète n’est pas possible faites la demi selle, en repliant juste une jambe, la deuxième restant tendue au sol. On y est, les deux méridiens, Estomac/Rate-Pancréas sont mis à l’honneur. On respire, on purifie pendant 3-4 minutes, faites attention à votre dos de ne pas trop comprimer les vertèbres, on peut dévaliser le canapé pour rajouter de la hauteur sous le dos.
  • Reposez-vous en Shavasana, autant que vous voudrez !

89956730_1255408171457054_1287865979728035840_n89842784_225581758587842_7302526112188334080_n89722672_231098648017314_314278687082020864_n89840226_3258741850812408_3161793295105916928_n89734866_546304162667726_5209487415252615168_n

NAMASTE

Libérer les épaules.

Par défaut

Cette séance est douce, accessible à tout le monde. Vous aurez besoin de très peu de matériel : tapis, couverture et bonne humeur ! Cette séance va vous prendre 30-40 minutes selon vos envies de faire durer les postures et les pauses entre celles-ci.

1. Asseyez-vous sur votre tapis, pliez les genoux, placez les mains derrière les fesses au sol, les doigts tournés vers l’extérieur ou carrément en arrière si la rotation dans vos poignets le permet. On ressent l’ouverture dans les articulations des épaules, les omoplates glissent vers le milieu du dos. Adaptez la distance entre les fesses et les mains, l’écart entre les mains pour rester dans la posture sans tension durant 2 minutes.

2. Le balancier. Comme le nom l’indique vous vous penchez en avant et vous restez « suspendu » à votre taille. Cette posture n’est pas rigide, stable, il y a toujours du mouvement, à peine perceptible, on se balance sur les pieds – un peu en avant, on revient sur les talons… Vous pouvez plier légérement vos genoux. Pour étirer le cou fermez les paupières – si on a rien à zyeuter, le cou et la nuque se relâchent comme par magie ! Restez 2 minutes.

3. Une variante de squat. Si vos talons n’arrivent pas au sol, mettez une couverture ou les blocs sous chaque talon. Maintenant coincez vos mains entre le torse et jambes, le dos des mains tournés vers vos cotes. Gardez la posture 3 minutes. (photo 3)

4. Balasana, ou la posture de l’enfant, avec le bloc. Vous pouvez le laisser sous les poignets ou plus haut – au niveau des avant-bras. Appréciez cette ouverture des aisselles durant 2 minutes, ensuite reposez-vous en balasana sans support, avec l’adaptation qui vous plait : ça peut être les bras le long de vos mollets, les bras devant vous ou encore (ma préférée), les bras entres les jambes largement ouvertes. 

5. Broken wings, ça pourrait être traduit de l’anglais comme les ailes brisées, je ne connais pas le nom officiel de cette posture en français. Voici la variante avec l’étirement à l’arrière des épaules, à l’arrière des bras et dans les omoplates. Si c’est un peu trop pour vous – posez votre tête sur un coussin ou la brique, la pression diminuera. Vous pouvez aussi « molletonner » la position, en plaçant une couverture sous les bras et la poitrine. Restez 3 minutes d’un côté, reposez-vous en Balasana ou sur le dos et croisez vos bras dans l’autre sens pour encore 3 minutes.

6. Finissez en ouverture à l’avant des bras et des épaules. On a appelé cette posture de la même manière dans la tradition anglo-saxon – broken wings (décidément, les yinstas ne se prennent pas la tête !)  aussi, la couverture est la bienvenue, vous avez le choix entre les jambes qui restent l’une sur l’autre (pour plus de stabilité, pliez tout simplement les genoux pour ne pas glisser sur le ventre), ou calez le pied de la jambe de dessus derrière celle de dessous. Pratiquez des 2 cotés.

7. Et la dernière, la plus importante, celle dans laquelle on oublie qui on est, d’où l’on vient et où on va. Car on est bien partout, du moment où l’on est ICI ET MAINTENANT. Shavasana. 

A pratiquer sans modération, à partager avec tout le monde ! Namasté !

DétoxYogaJ2019

Par défaut

Youpi ! Les fêtes sont passées et avec elles les festins à en plus finir !
Si vous avez déboutonné le jean pour pouvoir respirer lors du dernier goûter « Galette des Rois », votre place est au Détox le 13 janvier 2019 !

Pas de culpabilité, nous avons passé de bons moments en famille à savourer tous ses mets festifs. Mais, notre corps en prend un sacré coup, après ses fêtes où le vin coule à flots, la nourriture est trop riche et beaucoup trop abondante.
Une cure de détoxification a pour but d’une part de “nettoyer” l’organisme en éliminant les toxines accumulées et d’autre part de “réénergiser” le corps.

Pour y parvenir, nous allons sélectionner nos fruits et légumes de saison. Cela pour optimiser les actions dépuratives des systèmes digestifs, urinaire et circulatoires : augmentation de la diurèse et du transit, stimulation du travail du foie et de la circulation sanguine,… et aussi à augmenter les apports en vitamines, minéraux, antioxydants, acides gras essentiels…
Comment ? 

  1. 4 jus à boire tout le long de la journée, accompagnés à souhait d’eau et des tisanes pour mettre le système digestif au repos sans se priver d’apport en vitamines et antioxydants. 
  2. 2h de pratique des asanas qui ciblent le transit et les organes de digestion. 

Le résultat est quasi immédiat. Au lever, on retrouve un appétit sain, un gain d’énergie et un rapport correct avec la nourriture. On mange quand on a faim. Logique non ?
Quand ? 

Le 13 janvier de 9h00 à 11h00. On commence à jeun (ok, un petit café si le démarrage est difficile, une tisane est bienvenu, sans sucre ni lait)
Où ?
Au Studio Zem Yoga, 1337, avenue du Générale de Gaulle, Pont St Esprit.
Les places sont limitées, l’inscription est obligatoire car les jus sont préparés la veille !
 

Namas’ thé.32717-detoxyoga

Méditation zen

Par défaut

zen-meditation

Pour faire face à nos émotions perturbatrices, nous pouvons avoir recours à plusieurs moyens : l’exercice physique, la relaxation, le yoga, ou encore le lâcher-prise…
Bref, les outils ne manquent pas !
Mais, nous avons souvent besoin de réagir et la méditation est une méthode qui permet d’apprendre à retrouver une certaine maîtrise de soi, à faire le vide et à retrouver le silence intérieur.
Le Zen est un enseignement qui vient d’Orient et qui a de plus en plus de disciples en Occident.
De même la méditation. Pourquoi un tel engouement ? Explications.

Naissance du Zen : philosophie et mode de vie

De l’Inde à l’Occident

Le Zen est, selon Gautama Siddharta – le Bouddha – la voie qui mène à l’Éveil.
Cette voie est issue de l’expérience du Bouddha en Inde du Nord mais s’est très vite répandue en Chine puis en Corée, au Vietnam et au Japon.

Aujourd’hui, les Occidentaux se penchent de plus en plus sur cette technique qui est plus une philosophie de vie qu’une religion, et qui à cet effet, apporte plus de réponses par ses concepts de compassion, tolérance, acceptation…
De l’art de vivre à la méditation
Le Zen est un art de vivre ou une philosophie de vie. Il nous enseigne :
– à lâcher-prise sur les problèmes que l’on ne peut résoudre,
– à lâcher-prise par rapport à nos émotions perturbatrices,
– à nous détacher de l’illusion de l’ego.

La Méditation qui en découle est appelée plus exactement : méditation zazen – du nom de la posture que va prendre le méditant et qui rappelle celle de Bouddha. On a coutume de parler de méditation zen et de considérer que la méditation est plus importante que la posture.
On autorise même les personnes qui ne peuvent rester assises en tailleur selon la posture zazen, à s’asseoir tout simplement sur une chaise en gardant le dos droit afin de ne pas bloquer la respiration.
Pratiquer la méditation zen
La méditation va permettre au méditant d’agir sur différents aspects :
Réguler sa respiration.
Faire le vide intérieur, c’est-à-dire dissiper le flot des pensées inutiles ou des émotions perturbatrices.
Être dans l’ici et maintenant et dans un état de vigilance totale.
Observer le silence…

Les bénéfices de la méditation Zen

La plupart des Maîtres Zen s’entendent à dire qu’il faut de la persévérance et une certaine rigueur.
Quel que soit le résultat que l’on souhaite atteindre, il faut faire preuve de patience et pratiquer le plus régulièrement possible : comme toute méthode, on ne peut arrêter au bout de cinq ou six séances et se plaindre de ne pas obtenir de résultats, puis passer à une autre technique, cela ne mènera à rien.
La méditation pratiquée avec justesse, par exemple avec l’aide d’un coach personnel, peut s’avérer efficace pour :
– Calmer le mental.
– Apprendre à lâcher-prise.
– Gérer son stress au quotidien.
– Gérer les conflits.
– Se déconnecter des préoccupations du quotidien.
– Développer son intuition.
– Améliorer sa concentration.
– Avoir une vision de l’existence plus juste et plus claire.
– Retrouver un bon sommeil : surtout si l’on médite le soir.
– Se détacher puis se libérer de certaines addictions (tabac, alcool…).

À savoir : le yoga et les gymnastiques orientales permettent également de vider son esprit et de faire acte de méditation en étant centré sur chaque geste que l’on pose.
Je pratique la méditation pour mon bien être et j’espére vous aider en ce sens.

DonutsJ’ai choisi consciencieusement cette photo.

Merci de nous avoir lu. Zemyoga.

Weekend Bien-être 27-28 Juin 2015

Par défaut

Un Weekend bien-être rien que pour vous, cela vous tente?

Le samedi 27 et dimanche 28 Juin 2015, nous organisons à St Julien de Peyrolas (30), deux jours alliant détente et activités.
Au programme cours de YogaSophrologie et Massage-bien-être.
Le stage se déroulera au « Mas Trankil » gîte de caractère en plein milieu de la nature. Sur place une superficie de 10000m2 de terrain avec piscine couverte, bain de soleil, vélo, le tout entouré de bois. Cet endroit promet de vous ressourcer rien que par son cadre enchanteur.

Le stage comprend les repas et le logement avec la nuit du samedi 27 au dimanche 28 Juin 2015.
Repas majoritairement issus de l’agriculture biologique, locale et végétarienne.
Pour un montant de 300€ (supplément de 15€ pour chambre individuelle).
Possibilité d’arrivée le vendredi soir!

Notre trio : Céline Capela, Soprhro-thérapeute, Zemfira Devaux, Professeur de Hatha Yoga et Charline Chapus, Masseuse-bien-être restent à votre disposition pour toutes informations et renseignements.

L’affiche informative est en cours, le programme complet est disponible sur demande!
N’hésitez pas à me contacter!

06.70.97.21.95 ou zemyoga@hotmail.com

Merci de nous avoir lu, ZemYoga.

1

2

3

4

5,