Archives du 1 février 2019

Pourquoi le mois de février est-il plus court ?

Par défaut

Aujourd’hui, nous sommes le 1er février, et ce deuxième mois de l’année s’arrête plus tôt que ses onze autres copains tous les ans.

28 jours, ou 29 une fois sur quatre lors des années bissextiles, ainsi est le mois de février. Alors que tous les autres mois de l’année comptent 30 ou 31 jours, lui s’arrête avant.

Ce mois de février est connu entre autres pour la Saint Valentin, fête pendant laquelle on célèbre les amoureux, mais également pour la chandeleur, journée durant laquelle il est de coutume de manger des crêpes. Mardi Gras pour lequel on se déguise, peut aussi tomber pendant février.

Pourquoi février ne comprend que 28 ou 29 jours ?

Il faut remonter loin pour trouver une justification à cette particularité. Il s’agit tout simplement d’une histoire de jalousie entre Jules César et son fils spitituel, l’empereur Auguste.

Avant César, le calendrier était lunaire. Il y avait donc 10 mois et 61 jours variables selon les lunaisons. L’astronome de Jules César, lui dit qu’il fallait mieux se baser sur l’année solaire car cela permettrait d’équilibrer les saisons. Ainsi, l’année compta 365 jours répartis en 12 mois, et naquirent les mois de januarius et februarius. Le calendrier était devenu julien (aujourd’hui grégorien).

Par pur plaisir personnel, César enleva un jour au mois de février pour le rajouter à « son » mois, celui de juillet.

Auguste, le successeur de César, jaloux, fit de même et retira un autre jour à février pour le rajouter à août, « son » mois. C’est donc pour cela que juillet et août ont tous les deux 31 jours.

Ainsi était né notre calendrier actuel. Cependant, un problème persistait. Le soleil avait besoin de 365,25 jours pour faire sa révolution. Il fut donc décidé qu’une fois tous les quatre ans, un jour serait rajouté à février afin de combler ce manque. C’est ainsi que sont nées les années bissextiles.

dansonssouslapluie.jpgProchaine année bissextiles : en 2020 !

Dicton : « en février pluie jamais finie fait l’année féconde et bénie. »

Et ça commence sur des chapeaux de roue, il pleut, il mouille, c’est la fête à la grenouille !

Namaste

Publicités