Archives du 10 mars 2016

ZemYoga instructrice en massage bébé

Par défaut

La Zem’attitude.

Outre le réconfort qu’il procure, ce moment de complicité permet à bébé de mémoriser des mots, des sensations et de mieux percevoir les contours de son corps. Un petit jeu bien plus intelligent qu’il n’y paraît au premier abord !

Dès qu’il pointe le bout de son petit nez, bébé réclame de l’amour. Et quel autre médiateur que la peau est capable de lui en donner ? Le toucher est le premier sens par lequel le nouveau-né entre en contact avec le monde. Son système nerveux n’est pas totalement achevé et toutes les stimulations vont avoir une grande importance, aussi bien sur le plan physiologique, psychique qu’affectif et relationnel.

Les bienfaits du massage

C’est par la peau et par le toucher que le bébé satisfait son désir intense de réconfort et de chaleur, sans lesquels il ne peut pas se construire. Par les mains et les gestes de ses parents, le tout-petit apprend le monde d’une façon positive.ventre.jpg

Le massage va optimiser le contact entre les parents et sa peau et va lui apporter son « nécessaire » de bien-être.

Le masser régulièrement l’aide à se remettre de sa naissance, atténue son stress et facilite la libération d’hormones du bien-être. Il a un effet calmant et améliore son sommeil, soulage les coliques et la constipation, atténue les douleurs dentaires et tonifie ses muscles.

Le massage, un dialogue

Entre les parents et l’enfant, un dialogue s’installe. Les parents parlent? Le nouveau-né répond, il donne des signes d’acquiescement, de plaisir ou de refus.

Les mains, chaudes et détendues, doivent être très présentes sur le corps de l’enfant. Le massage se fait avec la paume en utilisant la technique de l’effleurage, une caresse ferme, le massage des mains et des pieds, avec les pouces.

Reste à enchaîner les différentes parties du corps de l’enfant sans s’y attarder. Le massage est un jeu qui se prolonge avec le bébé, s’il est d’accord.

Une tradition millénaire en Inde, en Afrique, en Asie…

Dans tous les pays qui pratiquent traditionnellement le massage des nouveau-nés et des bébés, on retrouve des points communs mais les gestes pratiqués et leurs finalités peuvent différer.

On retrouve la tradition du massage du bébé dans de nombreuses cultures et notamment en Inde. Le bébé est massé avec de l’huile de sésame en Inde du Sud ou de l’huile de moutarde dans le Nord.

Le continent africain est aussi une terre de tradition du massage du bébé : au Maghreb l’enfant est massé de sa naissance à ses 4 – 5 ans, souvent avec de l’huile d’olive, ou encore comme dans le Sahara algérien, avec un mélange d’écorces de pin pilées et d’écorces de courge.

On masse également les bébés dans la plupart des pays d’Asie. En Chine le massage Tui Na est pratiqué dès la naissance jusqu’aux 5 ans de l’enfant.

Vous souhaitez connaitre les biens-fait du massage bébé, apprendre ce mode de communication douce : ma formation d’instructrice en massage pour bébé vous le fera découvrir.